MISE À JOUR COVID-19

Les résultats du concours seront divulgués le 2 mai sur notre page Facebook "Concours littéraire Critère".
Je m'inscris!

Petite histoire du concours

C’est à l’initiative de plusieurs départements de lettres dans des cégeps de la province que le concours a été lancé. Dès le début, il a eu pour particularité de rassembler plusieurs collaborateurs qui avaient à coeur de faire la promotion de la littérature. Depuis 1976, l’objectif poursuivi n’a pas changé: découvrir de jeunes auteurs de talent et les accompagner dans un processus d’édition et de publication, tout en prenant des moyens pour constituer un lectorat substantiel.

L’organisation du concours a incombé en alternance à différents cégeps jusqu’au début des années 80. À partir de ce moment, le secrétariat du concours s’est établi au cégep Garneau, qui s’occuperait désormais de coordonner la collaboration entre les départements de lettres. Chaque année, un comité de direction a pour tâche de produire du matériel publicitaire, de l’acheminer dans les cégeps participants et de constituer un jury. Au début des années deux mille, le Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ) s’est joint à l’équipe de Critère. En plus de fournir des fonds au concours, cet organisme assure sa promotion par les soins d’un agent socioculturel qu’il désigne dans chaque établissement participant.

Critère, comme on le voit, est un concours qui évolue avec le temps. Il rassemble toujours une vaste équipe de collaborateurs et s’annonce désormais dans ce site internet et dans Facebook. Sa longévité fait la preuve que l’intérêt des jeunes pour la littérature demeure bien vivant pourvu qu’il soit stimulé. Plusieurs de ses lauréats sont d’ailleurs devenus des artistes accomplis et ses organisateurs tiennent à ce que cela continue longtemps.

L’équipe de Critère

Elle était composée en 2017-2018 de

Jocelyn Gilbert
Julie Lebrun
Philippe Mottet

trois enseignants en littérature du cégep Garneau à Québec.

Merci à nos nombreux collaborateurs (+) dans plus de trente cégeps, aux participants et aux lauréats mentionnés dans cette page. Grâce à eux tous, la 41e édition du concours a été un succès.

Le CAEN

Depuis 2011, le centre Aude pour l’étude de la nouvelle (CAEN), une création du cégep Garneau, préside à l’orientation du concours et se charge de la constitution des jurys.

Aude, une figure emblématique

«Aude est le nom de plume de Claudette Charbonneau ou, comme elle-même aime à le dire, le cœur de son nom. Née à Montréal en 1947, Aude a longtemps été professeure au Département de lettres du Cégep Garneau. Tout au long de sa carrière dans l’enseignement, elle trouva le moyen de s’adonner à la création littéraire, publiant de nombreux textes, dont – à ce jour – sept romans et trois recueils de nouvelles. C’est d’ailleurs pour un recueil de nouvelles, Cet imperceptible mouvement, qu’elle reçut le prestigieux Prix du Gouverneur général du Canada en 1997.

Sa plume, très sobre et dépouillée, minimaliste, s’attarde avec une grande humanité sur la destinée de personnages souvent en situation de crise existentielle. Avec une grande habileté, elle permet au lecteur d’entrer jusque dans les profondeurs de ces âmes meurtries pour y chercher la lumière nouvelle qui, une fois passée la nuit obscure, pourra les réconcilier avec la vie.»

(Extrait de l’ancien site du CAEN)